Une bouteille dans la mer de Gaza

Pour donner à entendre la voix de ces deux jeunes-là, héros bien ordinaires d’un roman de Valérie Zenatti « Une bouteille dans la mer de Gaza », Katina Loucmidis et Sylvain Wallez, de la compagnie Les 3T, ont imaginé une scénographie très simple. Deux tables, quelques banquettes, deux ordinateurs et deux liasses de papier, sur lesquelles ils lisent en alternance  les mails que s’échangent les deux personnages. Les comédiens s’assoient, se lèvent, changent de place et de point de vue, se répondent et on y croit.

On passe une heure là-bas, à épier la vie entre la signature d’un accord de paix, l’assassinat d’un Premier ministre ou l’attaque terroriste d’un bus. On rencontre surtout deux beaux personnages qui évoluent, chacun pour soi et par rapport à l’autre, loin des clichés, dans leur banalité et leur vérité.  Ouest France, janvier 2016